La motivation dans tous ses états…

 

Dans notre métier, nous faisons souvent face à des gens qui disent « n’être plus motivés ». Ils nous expliquent ne plus prendre le même plaisir à faire leur métier, avoir trop de contraintes organisationnelles, pas assez de temps… et pourtant leur entreprise leur propose des cours de sport aux pauses déjeuner, des ateliers sur le bien-être au travail, des salles de pause avec des baby-foot ou de petites mignardises à grignoter… Que se passe-t-il alors ? La réponse n’est pas toujours la même, certains expliquent ne plus trouver de sens à ce qu’ils font, d’autres nous disent ne plus avoir l’impression d’être compétent dans leur nouveau rôle, enfin nous entendons souvent que le management y est pour beaucoup.

Quelles sont les solutions que nous pouvons proposer ? Pour nous la motivation est une notion qui raisonne avec celle de besoin, elle est spécifique à chacun d’entre nous, en fonction de nos préférences et de nos aptitudes. Dans notre boîte à outils, nous avons le Motiva Qualité de Vie au Travail qui est un questionnaire auquel répondent les stagiaires en amont de notre animation. Cela nous permet de cartographier les différentes sources motivationnelles de chacun en fonction de 5 domaines distincts :

  1. Le métier
  2. l’entreprise ou l’organisation idéale
  3. les activités de travail
  4. le style de vie
  5. les collègues

En fonction des ces différents domaines, il y a des items qui y sont rattachés,  choisis par l’individu répondant et évalués par ce dernier. Il est possible de faire passer ce questionnaire à une équipe ou un service entier afin de voir quelles sont les sources de motivation et de démotivation.

L’intérêt de cette démarche est de rendre les stagiaires actifs face à leur motivation, comme ils la conscientisent, ils se rendent compte qu’ils ont les moyens de faire différemment. Pour ce faire, il est important de préciser, que ce process est réalisé en accord avec le manager et les RH de la structure, sans quoi l’aventure serait vouée à des résultats limités voir étriqués.